Haut
Acteur de votre vie - Don Miguel Ruiz - Livres et Moi
fade
3312
post-template-default,single,single-post,postid-3312,single-format-standard,eltd-core-1.2.1,flow-ver-1.7,,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-type2,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.2,vc_responsive

Acteur de votre vie – Don Miguel Ruiz

Acteur de votre vie – Don Miguel Ruiz

Résumé:

Vous êtes sur le point de découvrir que tout ce que vous preniez pour la réalité n’est rien d’autre qu’un rôle que vous avez fort bien appris. Le moment est venu pour vous de devenir l’auteur et le metteur en scène de votre propre vie !
Don Miguel Ruiz, auteur des Quatre Accords toltèques, revient sur le devant de la scène avec une œuvre magistrale : un cours sur le mystère de la vie qui provoquera incontestablement en vous une révolution intérieure.
Saviez-vous que la première habileté que nous acquérons – avant même le langage – est de jouer un rôle ? Nous sommes des interprètes nés et nous passons notre vie à parfaire notre art.
À travers ce livre, conçu comme de véritables leçons données à l’école des mystères, don Miguel Ruiz explore le théâtre qu’est l’humanité, ainsi que le rôle joué en son sein par chacun de nous. Il nous montre que nous choisissons les rôles que nous jouons selon les situations et les personnes auxquelles nous devons faire face.
En reconnaissant être devenus des maîtres en la matière, nous avons une chance de modifier notre comportement et d’exploiter nos talents avec lucidité. Mais surtout, nous pouvons choisir de cesser de faire semblant et de cultiver notre authenticité.

Les acteurs de théâtre montent sur scène huit fois par semaine pendant des mois. Cela paraît beaucoup, mais le restant de l'humanité fait cela en permanence.

Mon avis:

J’ai pu découvrir grâce aux @editionsjouvence le dernier livre de Don Miguel Ruiz.

 

L’auteur y ouvre l’Ecole des Mystères et nous donne un cours sur les mystères de la vie.

 

Vous êtes-vous déjà demandé qui vous êtes? Je veux dire…qui vous êtes vraiment?

 

Lorsque vous tenterez de répondre à cette question, combien de termes utiliserez-vous pour vous définir: je suis une femme, une mère de famille, une épouse, une prof. Cela en fait déjà 4! Eh bien, figurez-vous que ce n’est pas qui je suis. Ce sont plutôt quelques-uns des nombreux rôles que je joue dans ma vie.

 

C’est au travers d’une métaphore filée que nous est distillé le précieux enseignement: la vie nous est un théâtre dont nous sommes les acteurs, brûlant les planches aux côtés de nos compagnons de troupe. Nous y jouons de multiples rôles façonnés par notre éducation, nos croyances, nos influences et la nécessité du moment.

 

Tels de véritables professionnels de la comédie, nous choisissons et interprétons nos personnages en fonction de nos besoins, et aussi en fonction des autres et de ce que nous voulons obtenir d’eux.

 

Mais avec le temps et l’habitude, nous sommes passés maîtres dans l’art de feindre et de dissimuler aux autres la personne que nous sommes réellement. Mais pire que cela, nous nous le dissimulons également à nous-mêmes. Car là réside le piège: à force de jouer autant de rôles, nous nous y sommes totalement perdus, englués que nous sommes au milieu de toutes nos interprétations qui se superposent. Nous avons perdu notre authenticité. Nous nous trouvons piégés à notre propre jeu, en excellents acteurs que nous sommes.

 

Cependant, en prenant conscience des personnages que nous incarnons et de ceux qu’incarnent les autres acteurs, en observant la pièce de théâtre qui se joue sous nos yeux, nous pourrions tourner l’oeuvre à notre avantage et y prendre part autrement. Comment? En prenant notre responsabilité, qui est aussi notre véritable pouvoir: choisir les rôles plutôt que de les subir et gagner en vérité et en authenticité. Puis, pourquoi pas, sortir de scène et être…simplement, plutôt que de chercher à être quelqu’un. C’est là que réside notre véritable liberté.

 

J’ai beaucoup aimé le choix de la métaphore fort approprié et qui nous permet de comprendre clairement la façon dont nous évoluons masqués dans nos vies et interagissons avec nos compagnons de route. J’ai retrouvé les principes énoncés dans les accords toltèques, vers lesquels nous revenons toujours, et ai pu prendre la mesure de la cohérence qui unit les écrits de l’auteur.

C’est une lecture que j’ai appréciée et que je vous recommande.

admin
Pas de commentaires

Ajouter un commentaire