Haut
Á l'encre du coeur - Corinne Falbet - Livres et Moi
fade
3018
post-template-default,single,single-post,postid-3018,single-format-standard,eltd-core-1.2.1,flow-ver-1.7,,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-type2,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.2,vc_responsive

Á l’encre du coeur – Corinne Falbet

Á l’encre du coeur – Corinne Falbet

Résumé:

Violaine, pour s’alléger de ses problèmes quotidiens, de son bagage et de ses douleurs du passé, se livre à l’écriture. Écrire la répare. A 55 ans, elle décide se se lancer et d’écrire son premier roman. Pour ses personnages, elle s’inspirera des membres de sa famille, de ses amis et de l’homme qu’elle aime, et leur donnera la voix qu’ils n’ont pas eue. Mais bien souvent, les contours entre réalité et fiction deviennent flous et c’est là que la magie de l’écriture opère pour réparer les cœurs et réveiller la force intérieure de chacun.

Á défaut de se développer dans mon ventre, mon intrigue grandit sans bruit dans l'espace intime de mon esprit. Et elle y occupe de plus en plus d'importance. De plus en plus de place.

Mon avis:

Cette histoire est étonnante de par sa forme qui présente une magnifique mise en abîme. On se retrouve face à un roman dans le roman, et donc à deux récits qui s’entremêlent. Si, au départ, l’auteure donne le champ à une mosaïque de personnages, cette toile qu’elle tisse dévoile peu à peu les liens qui les unissent. On va de révélation en surprise, sans jamais s’ennuyer!

 

C’est une sacrée prouesse technique que d’écrire un roman double dont les histoires dialoguent et se complètent dans un parfait enchâssement . Toutes ces vies humaines s’entrecroisent dans un ballet rigoureusement calibré.

 

Et puis il y a ce moment…ce moment où l’on voit le rôle thérapeutique de l’écriture à l’œuvre à travers les cloisons qui tombent entre les deux histoires, et où l’une se fait le miroir de l’autre. Cet instant où ce n’est plus Violaine qui crée la guérison de ses personnages, mais où ses personnages à leur tour la réparent.

 

Ce roman est pour moi un vrai coup de cœur! La magnifique plume de Corinne Falbet aborde avec une grande douceur des thèmes tels que le deuil, l’amour, le relations familiales, le handicap, la renaissance accolés à celui de l’écriture qui tient une place centrale. Comment écrire un roman qui rend hommage à l’écriture elle-même et à son rôle thérapeutique? Pour avoir la réponse lisez ce livre qui en fait la démonstration de façon magistrale! C’est un récit optimiste qui m’a émue et bouleversée du début à la fin.

admin
Pas de commentaires

Ajouter un commentaire