Haut
La petite boutique aux poisons - Sarah Penner - Livres et Moi
fade
3314
post-template-default,single,single-post,postid-3314,single-format-standard,eltd-core-1.2.1,flow-ver-1.7,,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-type2,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.2,vc_responsive

La petite boutique aux poisons – Sarah Penner

La petite boutique aux poisons – Sarah Penner

Lors d’une froide soirée de février 1791, à l’arrière d’une sombre ruelle londonienne, dans sa boutique d’apothicaire, Nella attend sa prochaine cliente. Autrefois guérisseuse respectée, Nella utilise maintenant ses connaissances dans un but beaucoup plus sombre :

Elle vend des poisons parfaitement « déguisés » à des femmes désespérées, qui veulent tuer les hommes qui les empêchent de vivre. Mais sa nouvelle cliente s’avère être une jeune fille de 12 ans, Eliza Fanning.

Une amitié improbable va naître entre elles, et entraîner une cascade d’événements qui risquent d’exposer toutes les femmes dont le nom est inscrit dans le registre de Nella…

De nos jours à Londres, Caroline Parcewell passe son dixième anniversaire de mariage seule, encore sous le choc de l’infidélité de son mari. Lorsqu’elle découvre sur les bords de la Tamise une vieille fiole d’apothicaire, elle ne peut s’empêcher de faire des recherches et va découvrir une affaire qui a hanté Londres deux siècles auparavant : « L’apothicaire tueuse en série ». Et alors qu’elle poursuit ses investigations, la vie de Caroline va heurter celles de Nella et d’Eliza. Et tout le monde n’y survivra pas.

Je commençais à croire que chaque personne, chaque personne, chaque lieu, était porteur d'une histoire secrète quand on en grattait la surface.

Aujourd’hui je vous présente ce livre que j’ai eu le grand plaisir de découvrir en Lecture Commune.

 

Suite à la découverte de l’infidélité de son mari, Caroline se réfugie à Londres pour prendre un peu de distance et faire le point sur sa vie. Lors d’une séance providentielle de « mudlarking » sur les rives de la Tamise, à laquelle elle s’essaie pour se changer les idées, elle déterre une mystérieuse petite fiole d’apothicaire. Piquée par sa curiosité, emportée par un élan inexplicable, elle décide d’enquêter sur les traces de ce passé enfoui…

 

A Londres en 1791, dans un passé révolu, Nella tient sa petite boutique d’apothicaire où elle se livre à la préparation de décoctions sur commande, destinées à ses clientes féminines désirant ôter la vie à des hommes accusés de tous les maux. Sa petite affaire tient la route jusqu’à l’arrivée de  sa plus jeune cliente, Eliza, âgée de 12ans. Il aura suffi d’une petite erreur de la jeune fille, si infime soit-elle, pour que tout vole en éclats.

 

Voici comment les destins des ces trois femmes se retrouvent liés, transcendant le temps et les époques.

 

J’ai trouvé cette histoire haletante, passionnante! Le suspens est ménagé à la fin de chaque chapitre, de telle sorte qu’il vous est impossible de déposer le livre. Ces destins croisés de femmes sont habilement amenés et l’on passe avec fluidité d’une époque à l’autre sans ressentir de rupture dans le récit. J’ai beaucoup aimé la consistance que prennent progressivement ces trois femmes qui décident de prendre en main leur destin. Entre amour, mystère et trahison, il ne vous sera laissé aucun répit.

 

C’est une lecture que je vous conseille vivement!

admin
Pas de commentaires

Ajouter un commentaire